Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 

Coupe Icare 2013

La quarantième !

Malgré les déluges du lundi et du mardi, le reste de la semaine est annoncé ensoleillé. Cela va décider un très large public à venir visiter la 40e édition de la Coupe Icare.

Mercredi

Tout commence déjà ce jour où, tôt le matin, les premiers professionnels viennent investir leur stand dans le salon. La cafétéria est maintenant fonctionnelle. Elle accueillera ce soir un buffet propre à alléger la journée de ceux qui auront aménagés leur stand. Dehors, le vent de nord a faibli et le ciel couvert s’éclairci dans la soirée. Les parkings inondés s’assèchent réduisant d’irréductibles flaques qu’il faudra isoler de la circulation. Un vol bref me permet de faire le bilan. L’ensemble du dispositif est en place, le Parateam a fini la construction de son bar, de sa scène et de ses loges dans le chapiteau rond du décollage sud. A deux pas de là, les chaises de la salle de cinéma son maintenant livrées et l’écran accroché. La direction générale des vols se réunie en soirée et chaque responsable est resitué au cœur de l’ensemble. Demain les radios de coordination seront fonctionnelles !

Jeudi

Le vent s’est renforcé et le ciel, partiellement dégagé, restera fermé aux vols le jeudi. De fait, du côté des bénévoles l’attention est centré sur les dispositifs de la Coupe Icare ; on peaufine… Le salon est déjà envahi de visiteur venus voler et l’on y fait les premières affaires. Le soir, l’ouverture officielle des festivités est déclarée au décollage sud accompagné d’un pot et de nombreuses festivités dont les largages des ballons de Tura et son équipe.

vendredi

Certains professionnels diront avoir mieux travaillés le jeudi que le vendredi… N’est ce pas normal ? Le vent ayant faibli les pilotes profiteront des robustes conditions pour aller voler. Le vent de nord est fort, il faut être aguerri et endurant pour se mettre en l’air. En fin d’après midi, le ciel sera pris pour les vols de calage et d’entrainement pour les démonstrations aériennes du weekend. Le soir concert et rencontres multiples à la cafétéria et sur le décollage sud. A noter, le concert spectaculaire « Les As de Pic » constitué de très jeunes artistes dont le plus âgé n’a pas 13 ans. Un succès !

Samedi

Pour la bonne organisation d’Icarnaval, le briefing des pilotes à lieu à 10h sur le décollage « moquette » de St Hilaire. Le vent de nord, de nouveau fort, impose le report de l’envol des déguisements au lendemain. Mais tous sont là pour défiler et assouvir la curiosité d’un public déçu mais avide de découvrir le « cru » 2013 des délires des parapentistes… A partir de 16h30, le programme aérien fait salle comble. Il est magnifique, cumulant les voltiges et les chorégraphies aériennes des delta, des parapentes, des planeurs, des ulm, des paramoteur…etc… Le soir, le chanteur Peps met le feu à la cafétéria. Inoubliable !

Dimanche

Nouveau briefing à 10h le lendemain. Comme prévu le front s’est essoufflé et ce dimanche s’annonce sous les meilleures augures. La fraicheur de la matinée ne laisse aucun doute, la journée sera instable et peuplée d’ascendances. Je connais par cœur ces journées qui livrent la vallée à une forte brise. Toutefois nous sommes en automne et j’y crois. Tout comme moi, les pilotes sont enthousiastes. L’excitation habite les 150 pilotes présents qui filent chercher leur équipements. A 11h précise, le public fidèle est présent, avide du rocambolesque spectacle d’Icarnaval et en quelques phrases tonitruantes la sono ouvre cette la 40e édition du concours de déguisements. C’est parti !

Je ne m’étendrais pas sur l’incroyable et spectaculaire édition 2013. Il semble qu’interminablement, année après année, le cocasse spectacle se renouvelle comme un éclat de rire né de la surprise, de l’improbable, de l’inimaginable, faisant un pied de nez à la raison alors que nous sommes plusieurs milliers à participer à ce vertige. Les clowns de la Ligue d’impro de Grenoble y auront donné de la couleur. Merci à eux. Merci à tous les pilotes qui cette année encore ont rivalisé d’ingéniosité, de poésie, de travail pour produire un spectacle unique au monde. Après les derniers départs, après que l’immense rascasse de Francis Heilman ait pris son envol, une fois encore, comme la veille, le programme aérien époustouflant d’esthétisme et de beauté vient clore cette 40e Coupe Icare. Viva ! ...et à l’année prochaine !

Un remerciement spécial à Didier Givois qui signe une grande partie des photos ci dessous qui illustrent cette édition de la Coupe Icare

A voir...2’30 de résumé : http://vimeo.com/75327564

PDF - 43.4 ko
Resultats Icarnaval 2014

Les 27 ans de speaker de PP
XHTML 1.0 | CSS 2.1 | RSS 2.0 | Plan du site
Pierre-Paul MENEGOZ | Mentions légales
136 visiteurs hier, 416721 depuis le 2 Janvier 2009