Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 

Brises

Brises : vents d’origine thermique.

Les brises sont des vents nés de l’alternance du jour et de la nuit et de la différence de température qui en résulte entre deux régions. Le jour, le rayonnement solaire échauffe le sol et donc l’air à son contact. Ce dernier diminue en pression et appelle de l’air plus frais à venir le remplacer.

- Brises de pente montante : En montagne : l’élévation de la température des pentes exposées au rayonnement solaire échauffe l’air à leur contact. Devenu plus léger cet air chemine vers le haut en suivant la pente.

- Brises de vallée montante : Les brises de pentes se multiplient au fil de la matinée. Elles font appel d’air dans les vallées qui installent un flux montant pour les alimenter. Les brises de vallées font elles même appel dans les plaines qu’elles desservent.

- Brises de pente et de vallée descendante : Le phénomène s’inverse lorsque les pentes passent à l’ombre et se refroidissent. Par conduction l’air au contact du sol se refroidit, s’alourdit et coule par gravité vers le "bas".

- Brises de mer et de terre : Le continent, échauffé par le soleil abaisse localement la pression de l’air dans les basses couches de l’atmosphère. Le phénomène appelle l’air frais de la mer à venir vers le continent. Si la masse d’air est instable sur le continent, des ascendances marquées augmentent la puissance de la brise qui peut se faire sentir jusqu’à 50 km à l’intérieur des terres (exemple du Lachens dans l’arrière pays de Grasse - 06). Ainsi un flux continu s’installe de la mer vers la terre en fin de matinée. Le courant s’inverse lorsque le continent se refroidit, le soir, après la disparition du soleil. C’est la brise de terre qui s’installe pour la nuit.

- A NOTER : Les régimes de brises sont d’autant plus marqués que la masse d’air est instable. Les régimes de brises prédominent en l’absence de vent météo (vents dont l’origine est le gradient de pression atmosphérique). Toutefois ce dernier peut renforcer, affaiblir ou faire disparaître les brises. Il est aussi l’occasion de confluences lorsqu’il s’affronte avec une brise.

XHTML 1.0 | CSS 2.1 | RSS 2.0 | Plan du site
Pierre-Paul MENEGOZ | Mentions légales
115 visiteurs hier, 408889 depuis le 2 Janvier 2009