Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 Pierre Paul Menegoz - Vol en parapente - Apprendre à voler - Coupe Icare - Manuel du vol libre - Le Parapente découvrir et progresser.
 

Publications - Articles didactiques

On peut apprendre de manières différentes. Cette rubrique propose des articles, publiés ou non, qui peuvent provoquer un déclic, une lumière, par leur manière d’aborder un thème ou un autre.

Bonne lecture.

Pierre-Paul


0 | 10 | 20

22 visiteurs quotidiens

Pour bien décoller, apprenez à écoper et à élever votre aile lentement !

Le 9 août 2016, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Bien décoller, c’est d’abord savoir écoper, donner forme à son bord d’attaque, puis contrôler la vitesse d’ascension de l’aile... Avec ou sans vent, si le pilote applique trop d’énergie dans la montée de son aile, la vitesse d’élévation s’accroît au point de ne laisser aucun choix sur la suite. Parvenue à la verticale du pilote, par inertie l’aile poursuit sur sa lancée. Il faut la freiner et, pour éviter de se faire dépasser, le pilote n’a plus que le recours de se jeter en avant. Lorsque le pilote a (...)

5 visiteurs quotidiens

Débuter le vol en thermique

Le 5 février 2015, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Vols thermiques, volez libre !

Volez à 400 grammes !

Le 9 août 2016, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Pour éviter ou réduire les fermetures de nos ailes

4 visiteurs quotidiens

Premiers cross

Le 9 août 2016, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Le vol de distance est le rêve ultime de beaucoup de pilotes. Une pratique que nous espérons tous aborder. Pierre-Paul Menegoz explique aux futurs crossmen ce qu’ils doivent savoir pour s’y mettre… Un pilote qui envisage de faire un cross doit résoudre cette difficulté : trouver l’itinéraire associé aux conditions aérologiques adaptés à son niveau. Plus son niveau est faible, plus les conditions de sécurité requises pour son cross sont difficiles à trouver. Pour se donner toutes les chances de quitter (...)

Les régimes de vol et points caractéristiques de la polaire

Le 21 mars 2011, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : , , , , , .
La finesse maximum et la vitesse maximum « bras haut » (tangente à la polaire depuis son origine) se confondent avec les ailes actuelles. Facile d’accès, premier stades pour obtenir de la vitesse qui permet d’améliorer la finesse sol. Perte du « lien tactile » avec l’aile. Se tenir prêt à brider l’aile. La vitesse maxi accélérée est obtenue lorsque les deux poulies du mouflage de l’accélérateur qui équipent les élévateurs se touchent. A cette valeur extrême de l’incidence le risque est la fermeture au passage (...)

3 visiteurs quotidiens

Descente rapide

Le 5 mars 2010, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Face à l’arrivée d’un danger, front, nuage menaçant, possible perte de la visibilité ou forcissement du vent, nous devons pour notre sécurité perdre rapidement de l’altitude. Quels moyens disposons nous pour nous défendre ? Les différentes techniques de descentes rapide qui s’offrent au parapente présentent, à mes yeux, leurs limites. Qu’il s’agisse d’un taux de chute trop modestes, d’un contraignant apprentissage ou encore ou d’un engagement physique qui n’est pas accessible à tous les pilotes, on reste et (...)

2 visiteurs quotidiens

Voler en turbulence : "contrer"

Le 21 juin 2011, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Nos mains : de véritables capteurs. En vol, le pilote perçoit tout de son aile (hors interprétation de ses déséquilibres dans la sellette) par le biais de ses mains. Le saviez-vous ? Nous sommes tous des aveugles et notre aile nous sert de cane blanche. En vol turbulent, l’inconnu du relief aérologique qui précède nos trajectoires, nous force à avancer à tâtons. Pour ce faire, l’aile est une terminaison nerveuse pour son pilote, les cordelettes de frein des nerfs conducteurs et les mains de véritables (...)

Voler pour secourir

Le 13 juillet 2008, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
« En Haute Savoie, en plein été, 70% des secours héliportés aux parapentistes concernent un pilote étranger. Très souvent sans bobo, mais perché en haut d’un arbre ! » Une information sur les secours a justifié la naissance d’un flyer propice à l’éducation des pilotes et diffusé en 2 langues. Voiçi l’histoire de sa création. Par Pierre-Paul Menegoz A la base hélico de Meythet (aérodrome d’Annecy), rencontre entre parapentistes locaux et spécialistes de la Protection Civile. Michel Pierre, commandant de la (...)

Mécanique du vol et cinématique – point de vu de Alain Arnaud

Le 12 mars 2010, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : .
Ces quelques lignes sont un point de vu théorique du ressenti des pilotes. Une analyse qui fait du parapente « un mobile » et dont les mouvements s’étudient en partant de son centre d’inertie et non pas d’abord de la voile. Imaginez ! Ce n’est pas le pilote qui est accroché sous la voile, c’est d’abord la voile qui est accrochée au dessus du pilote… merci Alain ! Mouvements du parapente Pour celui qui a piloté un parapente, ou même qui a fait un simple vol en biplace, il est évident que le parapente (...)

Remarques sur le parachute de secours dans la pratique du parapente

Le 27 mars 2018, par Pierre-Paul Menegoz.
Mots-clés : , , , .
Préalable : Misent en place en 2011, huit campagnes de "mise à jour" des moniteurs et des responsables de club sur le thème du parachute de secours ont été co-organisées par la FFVL et le SNMVL. Elles se poursuivent aujourd’hui en 2018. Trente-deux sessions de deux jours de formation ont été dispensées auprès d’environ 200 moniteurs d’état et cent vingt cadres fédéraux. Un passage sous tyrolienne a impliqué les acteurs de ces journées et a permit de réactualiser les problématiques d’extraction et (...)

0 | 10 | 20

XHTML 1.0 | CSS 2.1 | RSS 2.0 | Plan du site
Pierre-Paul MENEGOZ | Mentions légales
153 visiteurs hier, 436749 depuis le 2 Janvier 2009